dimanche 22 mai 2016

Basculage et fermeture

Cette opération consiste à refixer impeccablement la face tonnerre du canon à celle de la bascule afin de supprimer tous jeux et vibrations néfastes à la précision et assurer également un bon réarmement de l'arme ainsi que son éjection.

Faites le contrôle : retirez la longuesse, mettez le talon de la crosse sur le genou, le fusil à la verticale ; secouez le fusil en prenant uniquement la poignée de crosse. Vous sentirez le canon balloter s'il a du jeu.
Cependant, les éjecteurs à poussoir doivent être démontés car les ressorts d'éjection empêchent les vibrations par leur compression (exemple : Beretta).


I : Position parfaitement ajustée de la broche au crochet du canon ; son ajustage doit être parfait, pas de traces d'usinage, parfaitement lisse, avec un traitement thermique sûr et une portée au crochet sur la totalité de la surface au 0.01mm.

II : L'opération suivante est le réajustement de la portée de recul ; en effet, en plaçant une nouvelle broche d'un diamètre souvent plus important, la portée de recul ne rejoint plus le fond de la bascule. Pour remédier à ce problème j'ai mis au point un procédé qui me permet de recharger le crochet ou la bascule afin que cette portée de recul soit à nouveau efficace pour "soulager" la broche au départ du coup de feu.

Verrou : Si c'est un juxtaposé à verrouillage sur les deux crochets du canon, je recharge l'extrémité du verrou pour le crochet I et recharge également le crochet II qui doit être parfaitement ajusté au verrou au noir de fumée (0.01mm). Cependant, l'ajustage du crochet I doit être plus léger pour ne pas "coller" le verrou après le coup de feu.

Important : Un fusil correctement basculé et verrouillé doit avoir une retenue du basculement canon totalement régulière du début à la fin du basculage et la clé d'ouverture doit être légèrement sur le côté droit (sens de l'ouverture) : c'est la réserve de fermeture.
De plus, la forme des broches est très variables :
- Les cylindriques : AYA, Zabala.
- Les coniques : Merkel, Browning (miroku).
- A paliers : B25, 26, 27.
- A paliers à vis : Purdey, Holland, etc.
- A vis : juxta de qualité.

Le prix du basculage ne peut être équivalent d'une arme à l'autre.

2 commentaires:

  1. Un travail réalisé dans les règles de l’art
    J’ai fait reprendre par Eloi le basculage d’un juxtaposé d’une marque italienne renommée.
    Eloi a réalisé et contrôlé au noir de fumée les ajustages suivants :
    sur la nouvelle broche, d’un diamètre supérieur, afin de faire remonter la table des canons (un papier à cigarette passe maintenant grassement entre les deux tables,
    sur le tonnerre des canons dont la portée sur la bascule doit, au noir de fumée, dessiner un « huit »,
    sur la bascule, par rechargement sous gaz inerte de la partie en opposition au crochet de recul (portée de recul)
    Ainsi réalisé, la stabilité de la fermeture est assurée pour longtemps, bien au-delà, des 3 années de garantie offertes par Eloi.

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer